Check out how Participatory Budgeting is happening now in Kinshasa, DRC (English and French)

Meeting with the mayors of Kinshasa, NGOs and members of civil society.

Under the project of the World Bank Institute on the implementation of the participatory budgeting process, an informational meeting on the implementation of the Participatory Budget was held in Kinshasa in March 16, 2012. 


Aim:
To involve the mayors of Kinshasa in the implementation process of Participatory Budgeting by integrating its principles to the allocation of resources.

Discussions with the mayors about the Participatory Budgeting process

The Mayors and their representatives have expressed a strong interest in the overall Participatory Budgeting Process. They expressed their will to be part of the Participatory Budgeting process, given all the benefits that it will bring. Especially as the process allows the building of trust between citizens and their government, where the Mayor can decide to raise funds for social investment and easily mobilize its citizens. Finally, they promised to join the PB process.

Meeting with the Minister of Population

In March 23rd Solange Mwinja, from the World Bank Institute, and Mr. Jean-Marie TSHIBANDA, Team Leader from the Civil Society, met with the Provincial Minister of the Population, Security and Decentralization for an interview on the integration of the Participatory Budgeting approach in the management of public resources.

The Minister was in favor of applying PB in the communes of Kinshasa. He said: "to our level, we can only encourage such initiatives focusing on the major determinants of outcomes that are trust between government and citizens, dialogue and transparency, promotion of citizen participation in fiscal decisions and good governance (transparency of the municipal management of public resources).”

At the end of the interview, the Minister has responded positively reassuring  his support for the implementation of participatory budgeting project at all 24 districts of the city of Kinshasa.

French version:

Dans le cadre du projet d" institut de la  Banque Mondiale sur la mise en place du processus du budget participatif, Il s’est tenu à Kinshasa, le 16 mars 2012, en la salle de réunion de SERACOB, sur le Boulevard du 30 juin, dans la commune de la Gombe/ville de Kinshasa, une rencontre d’échange d’informations sur la mise en place du Budget Participatif (BP) à l’attention particulière des Bourgmestres de la ville de Kinshasa.


Objectif :

Impliquer les bourgmestres de la ville province de Kinshasa au processus de mise en place du Budget participatif par l’intégration dans la gestion des ressources communales les principes du budget participatif.


Echanges / debats avec les bourgmestres sur le BP suite aux experiences exposees


Il est à noter que les Bourgmestres et leurs Représentants se sont montrés globalement très intéressés par le BP.

Ils ont témoigné leurs volontés  à s’inscrire dans le processus BP, compte tenu de tous les avantages que leurs communes pourront en tirer d’autant plus que le processus permet la construction de la confiance entre la population et  facilitera le rapprochement de celle-ci avec les citoyens de leurs juridiction, au point que le Bourgmestre ou le Chef de quartier peut décider d’une levée  des fonds pour un investissement social et  facilement mobiliser ses administrés. A la fin, Ils ont promis de rejoindre le processus BP, sans tarder et sans hésiter.

En date du 23 mars à 15h00,  Madame Solange Mwinja de l’Institut de la Banque Mondiale et de Monsieur Jean-Marie TSHIBANDA Team leader Société Civile  ont rencontré le Ministre provincial de la population, de la sécurité et de la décentralisation pour un entretien sur l’intégration de l’approche Budget Participatif dans la gestion des ressources communales.

Son Excellence Monsieur le Ministre a été favorable à l’application de l’approche BP au niveau des communes de la ville de Kinshasa. Il a expressément dit : « à notre niveau, nous ne pouvons qu’encourager ce genre d’initiative en insistant sur les déterminants majeurs des résultats qui sont la confiance entre les gouvernants et la population, le dialogue et la transparence, la promotion du civisme fiscal et ensuite, la bonne gouvernance (transparence de la gestion des ressources publiques communales). 

A la fin de l’entrevue, Son Excellence Monsieur le Ministre a répondu par l’affirmative nous rassurant de compter sur son appui pour la mise en œuvre du projet budget participatif au niveau de toutes les 24 communes de la ville de Kinshasa.  

Tags: DRC, Kinshasa, PB, Participatory budget

Views: 153

Reply to This

© 2014   Created by Boris Weber.

   |  Report an Issue  |  Terms of Service